Des amazones mi-femmes mi-robots, dotées d'une plastique envoûtante, d'une esthétique toute mécanique. L'artiste, face à la toile vierge, s'atèle à la tâche, sculpte un corps, un profil, un portrait, à coups de pinceaux, jusqu'au réglage final, quand la déesse a définitivement pris forme. Des doigts de Patrice Dissac naissent des silhouettes aux allures de mangas dont les tatouages n'en sont pas vraiment; il s'agirait plus d'une horlogerie fine grâce à laquelle chaque créature va pouvoir entrer en mouvement. Véritables héroïnes hyper robotisées, on peut imaginer une Cléopâtre au visage reconstitué de plaques de métal, de vis, de chevilles et autres appareillages créés pour l'occasion, une Méduse, une déesse de la mythologie grecque, à la chevelure revisitée de flexibles inoxydables. C'est avec la passion de l'esthétique féminine chevillée au corps que Patrice Dissac nous fait partager son univers fantasmatico-mécanique.

" Star Bioméca "
Acrylique sur toile
80 x 80 cm
15 place du Bourg - 12000 Rodez - FRANCE tél. +33 (0)5 81 55 27 46 / E-mail :

galerie.annotiau@orange.fr